Bienvenue sur world-blogueur.com. Ce blog rassemble les récits et photos de mes périples et expériences près d'ici ou à travers le monde. Bonne route...

jeudi 12 mai 2011

Près d'ici - Pagode bouddhiste de Vincennes, l'Asie aux portes de Paris

Vestige de l'Exposition Universelle de 1931 (Pavillon du Cameroun), la Pagode du Bois de Vincennes aménagée en 1977, est le siège de l'Institut International Bouddhique. Elle abrite le plus grand Bouddha d'Europe. Des reliques de Bouddha provenant de Thaïlande y sont déposées attirant de nombreux fidèles.



Accès: 40, route de Ceinture-du-Lac-Daumesnil 75012 Paris/ Métro Porte Dorée

En 1977, le bâtiment (28 mètres  de hauteur) devient la "Grande Pagode", suite à la requête de Jean Sainteny, ancien officiel français au Cambodge, nommé Commissaire de la République pour le Tonkin en 1945.
Sur la façade figure la Roue de la Loi, ou dharma-chakra, la roue à huit rayons. Chacun des rayons correspond à un embranchement du Noble Sentier Octuple, ou atthangikamagga, qu'il faut suivre pour parvenir au nirvana.
Le jour de commémoration de la naissance, de l'éveil et de la mort de Bouddha est nommé Vesak. C'est donc lors de cette semaine de festivités que j'ai visité cet ensemble singulier situé à deux pas du Lac Daumesnil. Musique et repas sri-lankais sont au programme, l'occasion pour de nombreux fidèles de se vêtir de blanc.







 
le temple bouddhiste tibétain de Kagyu-Dzong.



 

mercredi 11 mai 2011

Près d'ici - Cimetière russe de Sainte Geneviève des Bois (Essonne)

C’est en 1927 que le premier défunt russe (résidant à la maison de retraite russe créée au début du siècle) est inhumé au cimetière communal de Sainte Geneviève des Bois (Essonne). Depuis, de nombreux russes (artistes, aristocrates ayant fui la révolution...) et français d’origine russe y sont enterrés, ce qui lui vaut le nom de cimetière russe.


Accès : 8 rue Léo Lagrange, 91700 Sainte Geneviève-des-Bois

Ses allées ombragées par les pins et les bouleaux, ses sépultures, ses croix orthodoxes et ses icônes offrent au visiteur une ambiance singulière et apaisante.  L’église orthodoxe Notre-Dame de la Dormition (1939), coiffée d’un imposant bulbe bleu renforce ce sentiment d’ailleurs. Elle n’est ouverte que sur rendez-vous et lors des célébration. De nombreuses personnalités russes reposent dans ce lieu, notamment le célèbre danseur-chorégraphe Rudolf Noureev dont la tombe est recouverte d’une étoffe ouvragée.
En 2000, Vladimir Poutine, en visite en France,  y a honoré la mémoire de personnalités russes.











 
Tombe de Rudolf Noureev

 




Booking.com

Archives du blog